ACCUEIL
   DR FRANCOIS KUNTZ     DR PATRICE GESTRAUD
   CONTACTS
LA PROTHÈSE TOTALE DE GENOU

La découverte, les progrès et finalement le succès incontestable des prothèses totales de hanches ont ouvert la voie des prothèses articulaires. Les premières prothèses totales de genoux remontent à 30 ans, elles ont suscité de très nombreuses études tant cliniques que biomécaniques. Nous disposons sur le marché de nombreux modèles de prothèses de genou répondant à un important cahier des charges : la récupération d'une excellente mobilité, une stabilité à l'appui , la correction de la déformation du genou, une récupération fonctionnelle rapide, une usure minimum des implants etc.

Alors qu'au niveau de la hanche, toutes les prothèses totales de hanches répondent du même principe, au niveau des genoux plusieurs prothèses différentes existent :
  • Les prothèses uni-compartimentales (PUC) :

    Prothèse uni-compartimentale
    Prothèse uni-compartimentale

    Elles répondent à une arthrose d'une partie du genou, interne ou externe alors que les autres surfaces articulaires sont saines. L'indication s'intercale entre les ostéotomies de correction et les prothèses totales de genoux. Elles ont l'avantage de permettre la reprise d'appui immédiate, les suites sont plus simples qu'une prothèse totale de genou, la récupération fonctionnelle est plus rapide, souvent plus compatible avec une reprise d’activité professionnelle . Au fil des années , la contamination de la maladie arthrosique aux autres parties du genou peut nécessiter une reprise chirurgicale pour la pose d’une prothèse totale.

    Arthrose interne isolée
    Arthrose interne isolée

    PUC interne
    PUC interne

  • Les prothèses totales de genoux :

    L’étude biomécanique du genou a permis d'analyser finement le mouvement de flexion-extension de cette articulation. Il s'agit en réalité d'un mécanisme de roulement et glissement de l'extrémité inférieure du fémur sur l'extrémité supérieure du tibia autorisant un certain degré de rotation. Cette mobilité est contrainte par un jeu ligamentaire subtil réalisé par les ligaments latéraux internes et externes mais aussi par des ligaments intra-articulaires : les fameux ligaments croisés antérieur et postérieur véritables cardan du genou.

    L'enjeu d'une prothèse totale de genou est de substituer les surfaces articulaires malades par de nouvelles surfaces de glissement, appelés implants prothétiques , en conservant le jeu ligamentaire ou au contraire en le compensant lorsque celui-ci est détendu ou détruit. Plusieurs types de prothèses totales de genou sont donc à la disposition du chirurgien et sont à même de régler le problème particulier que pose votre genou.

 Anatomie du genou
 Les composants de la prothèse totale de genou
 La technique opératoire de pose d'une prothèse totale de genou
 Résultats des prothèses totales de genoux